Mon parcours scolaire

Source : Cliché mignon

Source : Cliché mignon

Coucou tout le monde !

Alors vous devez sûrement vous poser quelques questions concernant une certaine inactivité à la fois sur le blog et sur les réseaux sociaux.
Pour tout vous dire, je suis étudiante en Master et je suis actuellement en pleins examens jusqu’au 15 décembre (après promis, je serai de retour 😉 ). Cela me fait penser que je me suis peu étendue sur mon parcours scolaire.

J’ai 23 ans et je ne suis « qu’en » M1. Comme vous pouvez le constater, j’ai deux ans de retard car je me suis réorientée.
J’ai donc validé mon BAC ES en 2010, puis je me suis un peu perdue, pendant deux ans, quelque part en licence de psycho. Ces deux années de flottement n’ont pas été faciles à vivre, mais en 2012, j’ai enfin réellement commencé mes études avec un BTS que j’ai validé deux ans plus tard.

J’ai réalisé réalisé mon BTS Tourisme à Lyon et j’ai adoré. Le programme est vraiment très intéressant, et la dimension professionnalisante était vraiment là. Nous avons conçu nos propres voyages d’études, nous avons participé à l’élaboration d’événements à Lyon. Les débouchés sont assez larges, on pense d’abord aux agences de voyages et offices de tourisme, accessibles dès le BAC+2. Mais ce BTS proposent également d’autres possibilités dont on ne pense pas forcément aux premiers abords, comme l’événementiel mais aussi la communication ! Et c’est dans cette dernière voie que j’ai poursuivi mes études. Si vous désirez vous lancer dans le Tourisme, n’hésitez pas à me poser vos questions, je serais ravie d’y répondre.

J’ai ensuite réalisé une troisième année de licence Information-Communication à l’Université de Saint Etienne. Il me semble que cette licence va bientôt fusionner avec celle de Lyon, elle sera désormais accessible en trois ans et non plus en une seule année. J’ai eu un avis assez mitigé concernant cette licence, pour moi la dimension « recherche » était beaucoup trop présente et l’aspect « professionnalisant » totalement absent à mes yeux, mais bon, je m’y attendais. Il est nécessaire de continuer en master après une année comme celle-ci, au risque de vous voir proposer des emplois de niveau BAC +2 (et non BAC+3)…

En ce qui concerne mon Master, je le réalise à l’IAE de Lyon. Il s’agit du master MAE (master emblématique de l’école) spécialité Management et Communication. L’entrée est assez compliquée puisqu’il est nécessaire d’avoir le TOEIC et le test Score IAE Message, il y a également l’étude du dossier scolaire et, éventuellement, un entretien.Une fois admis(e), la partie est loin d’être gagnée car le premier semestre est consacré entièrement au tronc commun Management. Ce n’est pas forcément une partie de plaisir, j’ai trouvé cela super intéressant mais intense. Concernant le reste du diplôme, je ne peux pas vous en dire davantage pour l’instant car je n’en suis qu’à la période d’examens du semestre 1. Ce que je sais en revanche, c’est qu’il y a au minimum 9 mois de stage sur la totalité du diplôme avec une possibilité de réaliser la seconde année en alternance. Il est aussi possible de faire une année de césure entre les deux années ou bien après la deuxième année. Les possibilités sont très intéressantes dans ce master, c’est presque du sur-mesure.

Voilà voilà 🙂 Si vous avez des questions ou besoin de conseils pour l’une de ces trois formations, n’hésitez pas à me demander. Je serais très heureuse de vous donner un petit coup de main 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 Comments

  • Alexia 7 décembre 2015 at 14 h 20 min

    Coucou,
    je trouve ça super intéressant de connaître un peu nos parcours scolaires/étudiants/professionnels, cela peut permettre de mieux apprendre à connaître les personnes, mais aussi à pouvoir poser des questions si certaines voies nous intéressent … dommage que ce ne soit pas un sujet plus abordé dans la blogo, ça pourrait sans doute en aider certains ;). Et ne t’en fais pas pour le « qu’en M1 » … j’ai 26 ans et je viens à peine de finir mon M2, donc je comprends totalement. Ce n’est pas rare de se perdre un peu dans les différentes possibilités d’études, mais en général rien n’est perdu. C’est super intéressant de pouvoir réaliser ta deuxième année en alternance, personnellement je trouve que c’est quelque chose qui a beaucoup manqué dans ma formation !
    Bisous et bon courage pour tes examens ;).

    Reply
    • Happy Swallow 7 décembre 2015 at 16 h 53 min

      Hello,

      Je te remercie pour ton petit passage 🙂
      Disons qu’on en parle peu car ce n’est pas un sujet très glamour… Et pas des plus passionnants et pourtant, cela fait partie intégrante de nos vies, bien plus que la blogo même.
      Heureusement, plus on avance dans les études, plus les écarts d’âges sont grands, nous avons des personnes de 30 voire 40 ans. Je trouve cela super enrichissants, beaucoup plus que les promos homogènes en termes d’âges.

      Merci encore pour ton message et tes encouragements, à très vite 🙂

      Bises

      Reply
  • Alexia 14 décembre 2015 at 20 h 23 min

    Hello, hello !
    Ton parcours à l’air vraiment intéressant.
    J’aimerai savoir, comment tu t’es rendu compte que la voie ou tu étais avant n’était pas la « bonne » pour toi ?
    Et une autre question : pourquoi t’avoir réorienté dans le tourisme ? 🙂
    Bisous et bon courage pour tes examens !

    Reply
    • Happy Swallow 14 décembre 2015 at 20 h 54 min

      Hello !

      Merci pour ton commentaire 🙂 Le jour où j’aurai plus de questions, je ferai une FAQ :p
      Les deux réponses sont étroitement liées… En fait, en terminale, je voulais ne faire qu’une chose : dessiner. Pour cela, je voulais devenir infographiste pour les jeux vidéos !! Ne connaissant pas les écoles dans le domaine, mes parents ont payé un conseiller d’orientation privé, qui finalement, m’a conseillé un tout autre parcours : Éducateur de jeunes enfants. J’ai donc fait une licence de psycho + préparation au concours d’éducateur. Ca a été une période très très dure pour moi. J’ai perdu en l’espace de 5 mois deux anciens camarades de classe. Un traumatisme qui s’est transformé en dépression et qui m’a fait réfléchir beaucoup sur moi-même et sur les choses réellement importantes dans la vie à commencer par mon avenir professionnel. Et puis, les cours de psycho ne me passionnaient pas franchement. Je me suis accordée une autre année de prépa qui a été assez courte (4 mois) ainsi que des stages en parallèle qui m’ont permis de me rendre compte que le métier d’éducateur de Jeunes Enfants n’était pas franchement pour moi. Je travaillais également bénévolement dans un centre social avec des enfants âgés de 4 à 6 ans et ça s’est très mal passé avec mon directeur. A l’époque, j’étais jeune et mon père a du intervenir car je me faisais clairement exploiter et les conditions de travail en plus d’être déplorables, n’étaient pas très légales… Enfin, c’était une sale période ^^ Entre janvier et août 2012, je bossais en centre aéré seulement pendant les vacances scolaires, et le reste du temps, je ne faisais…rien. Mon homme étant parti en Angleterre pendant quelques mois, mes parents et ma soeur étaient ma seule source de sociabilité. Au final, ces mois sans être scolarisée m’ont fait du bien. J’étais déterminée à reprendre mes études à zéro, mais je ne savais pas en quoi… Alors avec ma mère nous avions épluché tous les BTS et DUT possibles (pas les licences, car je n’étais pas prête à renouveler l’expérience de la fac). Rien ne m’intéressait vraiment, si ce n’est un BTS en cosmétologie. Puis j’ai rajouté le BTS Tourisme car c’était celui qui m’intéressait le plus parmi tous ces trucs que je ne voulais pas faire. Mais bon, j’étais pas forcément ravie d’aller là-bas non plus quand j’ai su que j’étais refusée en BTS Cosmétologie. Finalement, j’y suis allée par dépit et…..j’ai adoré. Voilà la looooooooongue histoire de mes études et l’explication de mon parcours atypique 😉 j’espère ne pas t’avoir trop ennuyée !

      Bisouus et à bientôt

      Reply
      • Alexia 15 décembre 2015 at 0 h 22 min

        Ton parcours reste super intéressant. Tout d’abord merci à toi d’avoir « exposé » un peu ta vie ici. ça m’a fait plaisir que tu répondes à mes deux questions, qui c’est vrai, sont un peu liés. Mais c’étais pour ma curiosité. Je suis actuellement en réorientation et pour moi ça ne s’est pas passé comme ça. Même si il y a quand même quelques similitudes entre nos deux parcours.
        En fin de compte tu as choisi de changé d’orientation dans un métier qui à la base d’intéressé guère. Moi c’est tout le contraire. J’ai suivi des études au départ qui m’intéréssé guère (chose qui n’a pas marché, ça aussi c’est une longue histoire) pour une reconversion dans quelque chose qui m’a toujours plu et attiré surtout; le monde de l’esthétique.
        Voili voilou 🙂
        Je présenté un peu de moi aussi dans ce commentaire (comme tu l’as fait dans ton commentaire plus haut ! )
        Merci à toi en tout cas.
        Des bisous & à bientôt ! 🙂

        Reply
        • Happy Swallow 15 décembre 2015 at 10 h 17 min

          Tu faisais quoi avant ?
          Comme toi, la psycho ne m’intéressait même pas au départ…. Je me suis retrouvée là un peu par hasard sur les conseils de quelqu’un qui m’a vu 2 fois. Au final, on se dit que l’essentiel est de trouver sa voie, peu importe le temps que ça doit prendre 🙂

          Reply
          • Alexia 15 décembre 2015 at 12 h 34 min

            Moi au départ je me suis inscrite dans un lycée pour passer mon bac pro comptabilité. Je me rend compte que sa me plait pas du tout. Après deux ans d’études et la validation de mon BEP Comptabilité, je me réoriente en BAC Pro secrétariat. J’ai pu l’obtenir un an après (car terminal bac pro secrétariat).
            Ensuite j’ai cherché du travail. J’avais trouvé un travail en contrat de professionnalisation, histoire d’avoir un an d’exp. Pendant cet année, j’ai été très très déçu de mon employeur. Pu de motivation pu rien. Allé au boulot me dégouté…
            Bref, voilà j’ai tout de même montré que j’en voulu et j’ai tenue jusqu’au bout !
            A la fin je décide enfin de me réorienté dans ce que j’aime vraiment, la chose que j’ai toujours voulu faire alors qu’en fin de 3ème au collège on me l’avais déconseillé : le monde de l’esthétique. Ce qui m’amène à dire se que je fais actuellement.. Je passe en juin 2016 mon CAP en esthétique. A la base le diplôme est sur 2 ans mais vu que je n’ai pas à passé des épreuves générales (math, géo-hitoire..) je le passe en un an (grâce à l’obtention de mon bac).
            Voili voilou ! 🙂

          • Happy Swallow 15 décembre 2015 at 23 h 16 min

            Je pense que tu as eu raison de te réorienter… Je n’arrive pas à concevoir qu’on puisse faire des études par dépit car c’est notre vie que nous jouons :/
            Tu envisages de poursuivre après le cap ?

          • Alexia 16 décembre 2015 at 0 h 52 min

            Je pense bien oui ..
            Oui je pense poursuivre en BP ou Bac pro 🙂
            Et après je sais pas,j’ai pour objectif de monter ma boite (suivre mon père) après j’ai le choix en créant mon institue ou alors auto-entrepreneur à domicile.. Je sais pas encore.
            et toi ? Qu’es se que tu envisages après ton master ?

          • Happy Swallow 16 décembre 2015 at 9 h 05 min

            J’avais une esthéticienne qui faisait des prestations à domicile. C’était super pratique à la fois pour ses clients et pour elle car au final, elle avait l’entretien de sa voiture à payer mais pas de local, pas d’électricité. Juste sa voiture et ses fournitures. Mais ça, ça n’a duré qu’un temps, jusqu’à ce qu’elle décide d’ouvrir son institut.
            Je trouve que ce métier est très sympa car tu es très proche de ta clientèle.
            Pour ma part, je n’envisage rien après le master. La seule solution scolaire que j’aurais, c’est de poursuivre en doctorat mais ça ne m’intéresse vraiment pas. Du coup, je pense m’arrêter définitivement 😉 mais bon, encore faut-il que je le réussisse, ça c’est une autre paire de manche.

          • Alexia 16 décembre 2015 at 13 h 23 min

            Oui je trouve cela économique et pratique. Je pense que ça peut-être que mieux ! 🙂
            Oui et très diversifié surtout. C’est toujours se que je recherche moi. Je me vois pas faire la même chose toute la journée.
            Ben pour ton master en tout cas je te souhaite de l’avoir !! 🙂 Et après sa sera rentrée sur le marché de l’emploi. ça c’est autre chose ! 🙂

          • Happy Swallow 16 décembre 2015 at 20 h 00 min

            C’est un bon début en tout cas, ça permet de se faire une clientèle 🙂
            Oh c’est gentil, j’en saurais plus seulement en février/mars :/

          • Alexia 16 décembre 2015 at 20 h 40 min

            Exactement 🙂 c’est se que je compte me faire en tout cas 🙂 J’espère que sa va marcher !
            Ah bah patience patience c’est aussi ça les examens ! C’est beaucoup d’agrénaline et du stresse et aussi de la patience en attendant les résultats. 🙂

          • Happy Swallow 16 décembre 2015 at 21 h 07 min

            Je trouve cette idée super, et c’est bien pratique pour les clientes pressées 🙂
            Oui, je dois attendre encore un peu :s on verra bien en tout cas

          • Alexia 16 décembre 2015 at 21 h 32 min

            C’est ça ^^ et pis pour les mamies qui ne peuvent pu trop se déplacer ..
            Tu nous tiens au courant là dessus 🙂
            Bon courage à toi !

          • Happy Swallow 16 décembre 2015 at 21 h 58 min

            Voilà ! Ma grand-mère a 90 ans et très coquette, c’est vrai que ça l’arrangerait bien :/
            Oui, je ne manquerai pas de vous tenir informés 🙂

          • Alexia 16 décembre 2015 at 22 h 29 min

            Ben voilà faut penser aussi à eux 🙂 Surtout qu’il adore beaucoup quand on prend soin d’eux 🙂
            Pas de soucis,j’attends ça avec impatience ^^

          • Happy Swallow 16 décembre 2015 at 22 h 59 min

            C’est tout à fait vrai. La mienne, par exemple, n’a pas de voiture, donc impossible pour elle de se déplacer seule, sauf à pied. Et à leur âge, c’est super important qu’on s’occupe d’eux de cette manière, c’est différent des soins infirmiers ou hospitaliers…

            Oula, je n’aurai pas de nouvelles avant un petit moment. J’ai du mal à me dire que je suis obligée de patienter

          • Alexia 27 décembre 2015 at 20 h 14 min

            Hey 🙂
            Oui je comprend tout à fait pour ta mamie! Mais je pense qu’il faut aussi avoir un certain savoir-faire pour travailler avec des personnes-âgées. Surtout si elles manque d’autonomie, ça ne doit pas être toujours facile et ça demande un peu plus de d’attention et d’avantages de patience et de temps ! 🙂

            Patience patience avant les résultats 🙂 En attendant sort des articles ! J’adore lire les tiens en tout cas !
            Bisous & Joyeuses Fêtes.

          • Happy Swallow 27 décembre 2015 at 22 h 33 min

            Je te remercie pour ton commentaire.
            Ma grand mère a toute sa tête mais est malheureusement, très petite. Et à 90 ans, elle n’a plus la même force qu’à notre âge. Elle tombe souvent et elle a son petit caractère. Mes parents travaillent et ne peuvent pas être avec elle 24h/24 du coup, on lui cherche une aide au moins pour le ménage (je raconte la vie de ma grand mère sur mon blog lol).
            Merci pour tes encouragements et bonnes fêtes à toi aussi 🙂

          • Alexia 27 décembre 2015 at 23 h 42 min

            Mais de rien 🙂 ! Et bien pour son âge c’est déjà bien. Après je comprend qu’il faut quand même l’aider dans ces tâches habituelles maintenant. Il existe des infirmières, des aides (je ne connais pu le nom) mais pour mon grand-père c’est pareil, il y a une aide à domicile qui vient tous les deux jours pour faire le ménage etc etc..
            Ben on a tous une vie je dirai ! Parfois c’est intéressant lol !
            C’est sincère ! Merci beaucoup.

          • Happy Swallow 29 décembre 2015 at 12 h 12 min

            C’est sur qu’ils ont besoin d’aide, mais ne veulent pas toujours le reconnaître… Je ne sais pas comment est ton grand père mais la mienne est hyper têtue et refuse pas mal de coupd de main. Enfin bon, on arrive à lui faire accepter 2 ou 3 choses petit à petit.
            J’espère que tu as passé un bon Noël en tout cas 🙂 bises

          • Alexia 29 décembre 2015 at 13 h 28 min

            Moi j’ai pas de soucis comme ça avec mon pépé 🙂 après c’est le caractère des personnes qui sont comme ça, tu peux pas les changer lol même si parfois on aimerait ! 🙂
            De même pour toi en espérant que tu as été gâté !
            Bisous

          • Happy Swallow 29 décembre 2015 at 17 h 40 min

            Malheureusement, quand on vieillit, le caractère ne s’arrange pas vraiment. Mais je les comprends un peu, ils se voient en train de diminuer :/

            Oui. J’espère que tu as aussi été gâtée 🙂

            Bises

  • isabelle 28 mars 2016 at 7 h 30 min

    bonjour , je trouve ton blog plein de fraicheur ! c’est bien de voir que les jeunes sont encore plein d’espoir et de gentillesse, on les caricature trop souvent dans les médias . le monde du travail est dur et sans concession , les années avançant , je pense que cela est de plus en plus dur d’ailleurs. on a souvent des gens a des postes à responsabilité qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’il demande à leurs subordonnés , avec l’expérience , on voit vite où çà cloche , j’ai pris ma dernière responsable entre 4 yeux pour lui signifier le  » hic » , elle a vite avoué que : oui, c’est ça qui était un problème, mais je l’ai vu avec l’expérience de terrain ( je bossais dans l’animation socio culturelle ), je le répète . un jeune qui démarre plein d’enthousiasme fera tout pour atteindre des objectifs qui ne sont pas tenables et pensera qu’il n’est pas à la hauteur . bref, tenez bon ..et ne doutez pas de vous ! je pense aussi que dans l’avenir et déjà maintenant on sera appelés à changer de métier plusieurs fois dans sa vie , je l’ai vécu, il faut voir ça comme quelque chose d’enrichissant et non pas comme une contrainte , on peut élargir son horizon , j’ai commencé à l’usine à 16 ans,( ça fait cliché ! ) mais contente et pas perturbée, les lois étaient plus souples , les jeunes pouvaient travailler sur machines sans soucis ! j’ai fait ensuite de la vente ( promod, eram ), de l’animation en dernier lieu, ça me plait bien mais les structures connaissent des difficultés dues au contexte économique . j’ai mis en place un atelier associatif depuis 3 ans . bon courage et soyez toujours enthousiastes !

    Reply
    • Happy Swallow 28 mars 2016 at 9 h 28 min

      Bonjour,
      Merci pour ce commentaire plein d’espoirs.
      En effet, à nos âges, ce n’est pas évident. On fait des études de plus en plus longues sans avoir la garantie de trouver quelque chose à la sortie…
      Même si je n’aborde pas le sujet sur mon blog, je doute quand même. Je fais pourtant un master renommé dans une école réputée mais est-ce que cela changera quelque chose à la sortie ?
      Je n’ai pas peur de changer de métier, la seule chose qui me tient à coeur c’est d’avoir un emploi dans lequel je m’epanouis.
      En tout cas, je vois que tu as un CV assez conséquent avec toutes ces expériences. Et pour avoir travaillé quelques temps dans l’animation, je peux dire que c’est un beau travail, mais vraiment épuisant contrairement à ce que les gens peuvent croire 🙂
      Merci pour ce commentaire, et à très bientôt !

      Reply
      • isabelle 28 mars 2016 at 10 h 58 min

        tu as raison , fais d’abord et avant tout un travail qui te plait, je suis éffarée d’entendre encore maintenant dans la bouche des conseillers d’orientation le fameux  » y’ a pas de débouchés  » déjà servi lors de ma scolarité dans les années 70 !!!!! ( à croire que ça fait partie de la formation de conseiller , cette fameuse phrase …! mdr !! ) , quels débouchés ? et sur quels critéres ? je ne veux pas faire dans la théorie du complot , mais à croire qu’on a des écoles à combler en termes d’ effectifs … gardez en tête que faire quelque chose qu’on aime , c’est bien le faire et apporte du bien être , des compétences , du savoir-faire . gardez votre fraîcheur d’esprit , vos envies et votre enthousiasme et allez de l’avant , même si vous rencontrez des gens qui essaieront de vous prouver par A+B que ce n’est pas la bonne route .

        Reply
        • Happy Swallow 28 mars 2016 at 12 h 05 min

          « Il n’y a pas de débouchés… », cette phrase on l’entend partout, et à toutes les sauces… A chaque fois que j’ai voulu m’orienter dans tel ou tel secteur, j’entendais toujours cette fameuse phrase. Un jour, j’ai tout envoyé valser. Je me dis « après tout, on verra bien ». C’est fou qu’on nous répète la même rengaine depuis 40 ans. Les secteurs ont pourtant évolué depuis, non ?
          Quant aux conseillers d’orientation, j’en ai vu plusieurs, et j’ai eu le même avis pour tous : une arnaque. Pour moi, c’est une belle manipulation. Je suis très dure mais j’ai eu une mauvaise expérience avec un certain nombre d’entres eux.

          Reply
          • isabelle 28 mars 2016 at 18 h 34 min

            je vois que ça n’a pas évolué !!!!! c’est bien que l’on puisse échanger nos expériences à des âges différents . tu as raison dans ton appréciation . je dirai aussi que l’éducation nationale est trop éloignée de l’univers du monde du travail ,pourtant, c’est le but des études : l’intégration des élèves dans la société , il faut un partenariat qui n’a pas l’air d’être au rendez vous …

          • Happy Swallow 28 mars 2016 at 18 h 37 min

            En effet ! Ma responsable est proche de la retraite et je suis dans la com’. Autant dire qu’elle n’y connait rien en réseaux sociaux et nouvelles technologies de la communication.
            C’est un domaine dans lequel on évolue beaucoup en autodidacte finalement. On nous inculque des théories qui sont parfois obsolètes et non cohérentes avec la pratique que l’on peut avoir sur le terrain, comme en stage par exemple. Et heureusement qu’on a la pratique pour nous remettre les pieds sur terre !

Laisser un commentaire