La cup menstruelle : tribulations d’une foufoune

cup-menstruelle

Pardonnez-moi pour ce titre élégant et glamour à souhait. Mais c’était plus fort que moi et tellement…véridique. Alors histoire de casser le suspens dès le départ, OUI, j’ai apprécié la cup. Mais l’adoption se fait petit à petit, en douceur. La suite de cet article vous dira pourquoi.

Tampon, serviette. Voilà le nom de mes deux ennemis de toujours. Non seulement, vous ne pouvez pas vous passer d’eux mais en plus, ils sont
vicieux ! Parce qu’ils se permettent parfois de se laisser déborder (au sens propre, mais vous l’aurez compris) et là, c’est la catastrophe ! Je pense que toutes les filles ont connu de grands moments de solitude ainsi que la fameuse « angoisse de la tâche« . Alors histoire de me tranquilliser, je mettais les deux. Tampons et serviettes. C’était désagréable au possible, mais au moins, je ne me tapais pas la honte.

Et puis un jour, j’ai lu un article concernant les produits chimiques contenus dans un tampon et j’ai aussi pris conscience de ce qu’était le « choc toxique« . J’ai arrêté radicalement de porter des tampons, m’en tenant aux insupportables (et peu fiables) serviettes. Puis j’ai connu la cup. Je vous l’avais déjà présentée dans cet article, mais je ne l’avais pas encore essayée. Je pense avoir désormais assez de recul pour pouvoir vous en parler.

La cup : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit tout bêtement d’une petite coupe en silicone. Elle va recueillir le sang et empêcher tout débordement. Il existe diverses tailles, cela va dépendre de votre flux, à vous de choisir la taille adéquate. Il existe sur le net, certains guides pour vous aiguiller. Pour moi, jeune femme sans enfant, la taille S me convient très largement.

Comment ça marche ?

Et bien, là, je dois avouer que c’est un vrai coup de main à prendre. Dans un premier temps, il faut plier la cup en forme de U, puis l’appliquer comme un tampon (moins haut toutefois). Il est nécessaire de vérifier qu’elle soit bien appliquée pour que l’effet ventouse soit efficace. Sinon, risque de fuites !!

Pour l’enlever, il est nécessaire de plier à nouveau la cup en U pour supprimer l’effet ventouse et la retirer (plus ou moins) facilement. J’avoue que ce n’est pas une partie de plaisir, c’est pour cela que ma transition vers la cup est aussi longue. Pourtant, je dois admettre qu’elle est extrêmement efficace !

Et le choc toxique dans tout ça ?

A priori, aucun choc toxique n’a été rapporté jusque là. Néanmoins, les risques existent. Une hygiène irréprochable est indispensable. La cup doit être stérilisée avant chaque cycle et nettoyée au savon à chaque fois qu’elle sera vidée. Il est déconseillé de la garder plus de 8h pour que le sang ne stagne pas trop longtemps, comme un tampon finalement. Mais contrairement à ce dernier, la cup n’absorbe pas les sécrétions vaginales qui consistent à nous protéger.

 Pour conclure, je dirai que la transition se fait progressivement car je ne suis pas encore parfaitement à l’aise avec son application. Néanmoins, j’espère pouvoir bannir à jamais toutes les autres protections car la cup, c’est non seulement fiable, mais aussi bien plus économique. Et vous, l’avez-vous adoptée ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

  • Les Petits Bavardages de Magalie 21 septembre 2016 at 8 h 28 min

    Pas adoptée de mon côté et je ne pense pas y céder, sachant que je ne suis déjà pas une adepte des tampons …
    En revanche, je me suis dirigée vers des protections beaucoup plus saines de la marque Natracare qui sont aussi efficaces mais moins dangereuses et niveau prix c’est quasiment pareil.

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 septembre 2016 at 9 h 22 min

      Hello,

      C’est vrai que la cup est tout de même une protection un peu particulière. Et je comprends que l’idée de s’introduire quelque chose (pardon pour l’image) peut rebuter.
      Je ne connais pas la marque Natracare, mais je vais aller voir cela ! Merci pour le partage 🙂
      Bonne journée

      Reply
  • ByTiphaine 21 septembre 2016 at 11 h 55 min

    Personnellement je n’ai plus mes règles (VIVE L’IMPLANT !) mais si demain je revenais à les avoir je pense que je testerai au moins une fois pour voir si ça me conviendrai 🙂

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 septembre 2016 at 12 h 03 min

      Oh là là, le rêve de toutes les filles 😀

      Reply
      • ByTiphaine 21 septembre 2016 at 22 h 13 min

        Et oui ahah ! Encore 4 ans comme sa, la paaaaaix 😀 !

        Reply
        • Happy Swallow
          Happy Swallow 21 septembre 2016 at 22 h 29 min

          Et puis, ça doit être bien plus économique sur le long terme, non ?

          Reply
  • Vanessa 21 septembre 2016 at 15 h 34 min

    Je suis vraiment intriguée par cette cup… Mais je n’ai pas encore osé sauté le pas…
    Et pourtant les angoisses de fuites, je connais bien!
    Merci pour cet article!

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 septembre 2016 at 17 h 25 min

      Hello !

      Comme toi, j’étais vraiment intriguée par la cup sans oser franchir le cap. Et puis, je l’ai commandée sur un coup de tête.
      Je dois avouer que même si l’application n’est pas évidente au début (je pense que c’est un coup de main à prendre), c’est quand même plus fiable qu’une serviette ou un tampon et plus hygiénique 🙂

      Merci pour ton commentaire 🙂

      Reply
  • stefarniente 29 septembre 2016 at 21 h 48 min

    Tout comme toi, je débute avec la cup et suis pas encore totalement à l’aise…mais cela ne saurait tarder (enfin je l’espère )…à toutes celles qui hésitent, je dirais que vu le prix, cela vaut vraiment la peine de l’essayer! …sinon j’utilise aussi les produits natracare et je les trouve très bien !
    Merci pour ton article
    Stef

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 30 septembre 2016 at 0 h 58 min

      Hello !

      Je te remercie pour ton commentaire 🙂
      Oui, franchement, cela vaut le coup d’essayer ! Mais l’application n’est pas des plus évidentes lol
      Mais ça va venir :p
      Bises !

      Reply

Laisser un commentaire