L’épilation, une histoire de (dés)amour #1

Epilation happy swallow

Étant une vraie brune avec des origines méditerranéennes de surcroît, on peut dire que je n’ai pas été gâtée niveau pilosité (ou un peu trop gâtée, tout est une question de point de vue). Il s’agit d’un quasi complexe pour moi depuis mon enfance et je crois que j’ai presque tout essayer en termes d’épilation : crème, rasoir, cire, épilateur, instituts…

L’épilation : mon histoire malheureuse

Bon, j’ai vite dit « next » à la crème, d’ailleurs le résultat était tellement peu concluant pour moi qu’elle a fini par périmer toute seule dans son coin. Certes, elle faisait bien son boulot, mais l’idée d’appliquer ce cocktail de produits chimiques ne m’a jamais vraiment emballée. Quant à la repousse, bof…

Il m’arrive d’employer de façon exceptionnelle le rasoir (en cas d’extrême urgence). J’ai totalement laissé tomber la zone du maillot à cause des nombreux petits boutons blancs qu’il me procurait (sans parler de la douleur due à l’irritation et aux micros coupures malgré une hydratation intensive et un désinfectant).

L’ épilation à la cire est sûrement la méthode que j’emploie le plus souvent car elle est durable. Je l’emploie moi-même sur les jambes, en ce qui concerne le maillot, je vais chez l’esthéticienne (mais mon Dieu, qu’est-ce que je douille). J’alterne parfois avec l’épilateur qui est, selon moi, beaucoup plus écologique pour un résultat tout aussi durable et satisfaisant, mais un peu plus long et plus douloureux.

La lumière pulsée : l’expérience

Enfin, mon dernier test (qui est aussi la raison pour laquelle j’ai écrit cet article) : l’ épilation à la lumière pulsée. Je pense que vous avez déjà plus ou moins entendu parlé de cette méthode. Il s’agit d’une machine visant à détruire le bulbe du poil. Alors que dire ? Je n’ai pas encore fait beaucoup de séances et malheureusement, je n’ai pas de photos de l’état initial. Je teste actuellement seulement sur mes aisselles mais il n’est pas exclu que je tente plus tard le maillot si je suis satisfaite du résultat.

NB290-nuess-logo-300x93

Tout d’abord, je pense qu’il convient de vous présenter l’institut, il s’agit de NUESS, un salon spécialisé dans le domaine et ne pratiquant que ce type d’épilation. Les forfaits sont moins onéreux que la moyenne et surtout, ils sont illimités. Il s’agit de forfaits jusqu’à résultat optimal. Je fais nettement plus confiance à ce concept, surtout lorsqu’on sait que beaucoup d’instituts vous font payer chaque séance… En entrant dans le salon, on peut constater que les diplômes sont bien visibles et que les esthéticiennes sont passées par des formations spécifiques et renouvelées. J’ai apprécié le questionnaire pouvant s’apparenter à un interrogatoire avant chaque séance, cela est absolument nécessaire pour éviter toutes prises de risques.

Les points positifs

J’ai commencé en septembre dernier et je n’ai fait que 4 séances au jour d’aujourd’hui. Le processus n’est donc pas terminé, mais je note néanmoins, des résultats très encourageants. Les poils sont BEAUCOUP moins nombreux, j’ai perdu plus de la moitié de ma pilosité d’origine. J’espère la perdre totalement d’ici deux à trois séances.

Les points négatifs

Passons maintenant aux points négatifs… Bon, tout d’abord : le prix. Tout le monde n’a pas les moyens de débourser presque 500€ pour éradiquer ses poils du maillot. Certains instituts, comme NUESS, vous permettent de procéder à un paiement échelonné sur plusieurs mois, parfois sans frais. Il y a aussi des promotions très intéressantes un peu tout au long de l’année et un système de parrainage.
Deuxième point négatif : l’incompatibilité entre ce procédé et certains produits comme les huiles essentielles, la cortisone, les autobronzants, les pilules solaires, les déodorants et certains antibiotiques. Tous ces produits sont photosensibilisants et donc à proscrire avant une séance, sous peine de vous brûler la peau.
Enfin, la douleur. Contrairement à beaucoup d’avis sur le net, je ne trouve pas que ce soit indolore, au contraire. Je suis presque insensible à l’épilation à la cire au niveau des aisselles, pourtant, je souffre quand même pas mal pendant ces séances. Parfois la douleur est même durable, et je sens une gêne le lendemain. Mais bon, comme on dit : il faut souffrir pour être belle…

En conclusion ?

Je pense qu’il est encore un peu tôt pour me faire un avis tranché sur le sujet de l’épilation à la lumière pulsée. N’hésitez pas à me faire part de votre expérience. Si vous avez d’autres méthodes d’épilations, je suis également preneuse !

Sur ce, bonne journée et prenez soin de vous 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Comments

  • justine 2 juillet 2015 at 16 h 11 min

    Coucou Julie!

    Et bien, un bel article pour débuter. J’ai trouvé ton point de vue intéressant, et bien expliqué!

    Pour ma part, la lumière pulsée, je me méfie, on n’en connait pas les effets sur le long terme! Je n’oserai pas prendre ce risque.

    En tout cas, j’espère que tu nous en redira plus lorsque tu auras fini tes séances, histoire de savoir quel est le bilan que tu en tires!

    Bisous bisous!

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 2 juillet 2015 at 17 h 06 min

      Salut Justine. Merci beaucoup pour ton commentaire.
      Effectivement, j’étais un peu réticente vis à vis de la lumière pulsée (mais aussi du laser) pour la même raison que toi.
      J’ai lu pas mal d’infos sur le sujet et pour l’instant, je ne tente qu’une seule zone. D’ailleurs, les effets varient énormément d’une personne à l’autre.
      Ma sœur, elle, a tenté maillot/aisselles/lèvres bien avant moi et je pense qu’elle y restera bien après moi car les effets sont bien plus lents.
      Par contre, j’ai beaucoup entendu parlé des crèmes à base d’huile d’oeufs de fourmis, ce serait très efficace et définitif, mais je n’ose pas essayer à cause des compositions ^^

      Bises !

      Reply
  • AccroEnDroit 3 juillet 2015 at 11 h 45 min

    Oui mais non pas pour moi je ne suis pas prête à souffrir autant encore en fait juste pour avoir moins de poil xD

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 3 juillet 2015 at 13 h 44 min

      Merci pour ton commentaire 🙂
      C’est clair que c’est douloureux… Et plus la zone est « chargée » en poils, plus ça fait mal. Je n’ose même pas imaginer la douleur pour la zone du maillot.
      Bises

      Reply
  • ElodieLoveliness 7 juillet 2015 at 8 h 15 min

    Coucou c’est un très bel article, je n’ai jamais tester cette méthode, étant rousse, mes pils ne sont pas visibles, ils sont clairs donc je n’ai pas vraiment de problème. Je m’épile avec mon épilateur et quand je n’ai pas le temps ou pas mon épilateur avec moi c’est un rasoir que j’utilise.

    Je te souhaite bon courage pur la suite, bisous 🙂

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 7 juillet 2015 at 10 h 47 min

      Merciii 🙂
      Oui effectivement, il est conseillé d’avoir les poils plutôt sombres pour cette méthode. Il me semble, cependant, qu’il existe des machines adaptées.
      Tu as de la chance d’être rousse, c’est une couleur magnifique. Ma maman l’est aussi, je regrette que ce gêne ne m’ait pas été transmis 🙁
      Effectivement, je trouve l’épilateur plus « propre » dans le sens que tu ne te retrouves pas toute collante juste après. Je tente d’abandonner totalement
      la cire au profit de l’épilateur d’ailleurs !

      Merci beaucoup pour ta venue et d’avoir laissé ta trace en tout cas 🙂

      Reply
  • Anna.M 12 juillet 2015 at 17 h 04 min

    Epilateur Epilateur…. Je ne jure que par lui pour les aisselles et les jambes par contre perso au bout de 1 semaine et demi je dois déjà faire des retouches…
    Ma soeur a essayé la lumiere pulsée à domicile mais pas trop de resultats…

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 12 juillet 2015 at 17 h 46 min

      Salut, merci pour ta visite et ton commentaire 🙂
      Et bien effectivement, j’ai de plus en plus envie de sortir mon épilateur du placard, c’est l’épilation la plus économe je trouve….
      Je n’ai jamais testé la lumière pulsée à domicile mais j’ai eu des avis très mitigés, du coup, je ne suis pas spécialement tentée :/

      Bisous

      Reply
  • Sapphire June 14 juillet 2015 at 23 h 51 min

    Je n’ai jamais testé cette méthode et ça ne me tente pas du tout :p

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 15 juillet 2015 at 0 h 14 min

      Salut ! merci pour ton commentaire.

      C’est vrai que ça peut rebuter. Je comprends tout à fait. D’autant plus, qu’il ne faut pas avoir de dérèglements hormonaux. Mais c’est assez efficace chez moi 🙂

      Bisous

      Reply
  • celine 16 juillet 2015 at 17 h 44 min

    Ça donne envie de se débarrasser pour longtemps des poils mais bon le prix bloque! J’ai pas testé l’épilateur encore mais ca à l’air pas mal! J’utilise la cire et c’est top, mais en même temps comme je suis blonde ça va 🙂

    xoxo, Céline

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 16 juillet 2015 at 18 h 13 min

      Coucou Céline !!
      Je suis ravie de te revoir ici 🙂
      Pour les blondes, ce n’est pas forcément judicieux de passer par la lumière pulsée, et puis, tes poils ne doivent pas être très visibles 🙂
      La cire c’est aussi la méthode que j’ai le plus utilisé dans ma vie, mais ça fait quand même des déchets 🙁
      Bisous 😀

      Reply

Laisser un commentaire