Epilation #2 – Mon expérience avec la lumière pulsée


lumiere-pulseeSouvenez-vous, il y a un peu plus d’un an, je vous disais que je tentais l’expérience de la lumière pulsée. Je vous avais promis de vous tenir au courant, alors qu’en est-il aujourd’hui ? Découvrez mon avis dans cet article !

A l’époque, j’avais peu de recul au sujet de la lumière pulsée et finalement, mon avis a bien évolué. Pour rappel, je me fais épiler les aisselles à l’institut Nuess, si vous souhaitez plus d’informations à son sujet, je vous invite à lire mon article précédent. Dans l’ensemble, je n’ai pas grand chose à dire concernant cet institut, j’ai un avis très positif à son sujet. Je n’ai jamais eu de souci et le rapport qualité-prix est très intéressant. En ce qui concerne la technique en elle-même, il y a du bon comme du moins bon.

La lumière pulsée : pourquoi tenter l’expérience ?

Franchement, vous n’imaginez pas à quel point c’est agréable de ne plus avoir à réfléchir avant de lever les bras en plein été ! Des aisselles toutes lisses, toutes belles ! L’efficacité est bel et bien au rendez-vous. J’ai ouvert mon blog il y a seulement un an et demi et j’avais déjà commencé l’expérience depuis six mois à l’époque, donc pas de photos pour prouver mes dires, vous devrez donc me croire sur parole ! Mais la lumière pulsée a non seulement éradiqué quasiment la totalité de mes poils (pour les autres, ce n’est qu’une question de temps), et les quelques récalcitrants sont beaucoup plus fins et discrets.

Mes quelques déceptions

A l’époque, je vous avais déjà parlé du prix (même si ceux de Nuess sont assez abordables), de la douleur et des contraintes. Pour le prix et les contraintes, je suis toujours du même avis. En ce qui concerne la douleur, elle est très présente au début, mais s’atténue au fur et à mesure des séances. Après deux ans, j’ai encore quelques séances et je ne paie pas 1€ de plus (mais ce point dépend des instituts). Deux ans c’est long, mais à raison d’une séance tous les 3-4 mois, au final, cela ne m’embête pas plus que ça. Depuis mon dernier article, j’ai constaté un autre problème : l’odeur. Pas l’odeur de poil grillé qui émane pendant les séances, non. Je parle là de transpiration ! Jusque là, j’étais plutôt chanceuse et n’avais aucun souci de ce côté. D’ailleurs, je ne mettais du déodorant que lorsque je faisais du sport. Contrairement aux idées reçues, les poils ne favorisent pas la transpiration. C’est même tout l’inverse puisqu’ils ralentissent l’écoulement de la sueur ! D’après mon esthéticienne, la transpiration est bémol très courant parmi les clientes de la lumière pulsée.

A lire aussi : A quoi servent les poils ?  et Les rôles des poils dans la transpiration

Pour conclure ?

Et bien si je suis ravie du résultat, je ne suis pas tellement enchantée du problème qui l’accompagne. J’admets ne pas avoir réfléchi au moment où j’ai acheté mon forfait. Et pourtant, les poils ont bien leur rôle dans le corps humain. Donc réfléchissez bien avant de vous lancer. Ceci dit, je ne suis pas prête à arrêter l’épilation juste pour une question de transpiration ! Et je dis « Vive la pierre d’alun« .

lumiere-pulsee

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  • Angie ColorYourLifeYTFR 28 novembre 2016 at 12 h 24 min

    Merci pour ce partage. Perso je reste à la cire mais c’est toujours intéressant de lire d’autres techniques.
    Bisous

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 28 novembre 2016 at 13 h 06 min

      La cire, c’est rapide, peu cher et efficace. Mais cela fait pas mal de déchets. Du coup, j’ai un peu laissé tomber cette technique 🙂

      Merci pour ton commentaire 🙂 à très vite

      Reply

Laisser un commentaire