Éléphants d’Afrique : les victimes de l’égocentrisme humain.

elephants-dafrique

C’est avec tristesse et dégoût que je suis tombée, la semaine dernière, sur plusieurs articles abordant le même sujet dans mon fil d’actualité Facebook. Sensibilisée très jeune à la cause animale grâce à ma grand-mère, je ne peux que me mettre en colère à la lecture de tels posts. Etant malheureusement impuissante face à cette catastrophe, j’ai sorti ma plume et mes pinceaux pour vous publier cet article.

Pour les personnes qui me suivent depuis le début, vous commencez à me connaître. J’ai pour habitude d’aborder les sujets qui me tiennent à cœur. Aujourd’hui, c’est le cas plus que jamais. Vous connaissez tous l’éléphant. Le plus gros mammifère terrestre. Récemment, il a été constaté que cette espèce avait décliné de 30% en l’espace d’à peine 7 ans.  Depuis 2014, c’est 8% d’éléphants africains en moins. La raison principale, j’imagine que vous l’avez tous devinée : le braconnage.

Menacés d’extinction totale

Ce recul de l’espèce entraîne un risque réel d’extinction dans certains territoires africains avec, à terme, une disparition totale. En Chine, on attribuait à l’ivoire des vertus médicinales importantes. Vertus qui ont été contestées. Néanmoins, pour les riches chinois, cela reste un signe de réussite social. Le prix du kilo d’ivoire s’élève à environ 1 000€ ce qui entretient aussi bien ce marché macabre. Des carcasses animales sont retrouvées même dans les zones protégées.

Si le braconnage représente la plus grande menace pour l’éléphant, il n’est pas seul à venir à bout de cet animal. L’urbanisation détruit son habitat et par conséquent, provoque de réel conflit entre l’homme et l’éléphant. On estime qu’il n’y aurait plus d’éléphants dans les forêts africaines d’ici 2025.

elephants

Alors ?

Ce qu’il faut faire ? Je ne sais pas. A l’heure actuelle, des initiatives sont étudiées pour contrôler ce recul dramatique. J’ai grandi avec Le Roi Lion, Le livre de la Jungle, et beaucoup d’autres contes, livres, dessins animés impliquant des animaux de la jungle et de la savane. J’étais fascinée par le fait qu’ils puissent exister quelque part, sur la même planète que moi. L’éléphant, cet animal majestueux, immense et fort, en train d’être réduit en cendres par l’égocentrisme humain. Je ne comprends pas comment ces gens-là peuvent manquer autant d’empathie pour l’Autre. Car la vie animale est aussi précieuse que la vie humaine. Comment peut-on détruire une espèce pour une seule question de « paraître » ? Je m’interroge.

Alors j’ai ressorti mes pinceaux pour immortaliser cet animal magistral. Pour moi-même, en espérant qu’une solution sera vite trouvée pour qu’il ne rejoigne pas la liste déjà si longue d’animaux décimés par les hommes. C’est ma manière de lui rendre justice bien que je sois totalement impuissante. Je pense aussi à toutes les autres espèces qui se trouvent aujourd’hui dans le même état critique : aux ours, aux panthères, et à tous les autres. Et j’ai espoir qu’à l’avenir, mes enfants pourront à leur tour s’émerveiller devant ces animaux incroyables.

elephants

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  • GlowingMangata 16 septembre 2016 at 14 h 21 min

    Ta peinture est magnifique, vraiment <3
    Merci pour cet article, c'est important de sensibiliser aux causes les plus révoltantes 🙁
    Belle journée à toi 🙂
    Amandine

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 17 septembre 2016 at 18 h 18 min

      Hello,
      Je te remercie pour ton commentaire et le compliment <3
      Bisous 🙂

      Reply
  • nessa 17 septembre 2016 at 11 h 09 min

    triste l’homme est capable du meilleur comme du pire

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 17 septembre 2016 at 18 h 20 min

      Bonjour,
      Merci pour ton message. Effectivement, l’Homme a désormais un pouvoir de vie et de mort sur notre planète. Malheureusement, il n’utilise pas toujours ce pouvoir à bon escient…

      Reply

Laisser un commentaire