Blogueuses : doit-on jouer un rôle ?

blogueuses rôle jouer

L’autre jour, en écrivant un article, je me suis surprise en train de m’inventer un air joyeux alors que clairement, je ne me sentais pas particulièrement d’humeur enthousiaste ce jour-là. J’ai arrêté mon écriture pour m’interroger sur le rôle que se donnent les blogueuses, volontairement ou non. Sommes-nous complètement honnête sur le web ou bien conditionnés à coller à des stéréotypes ?

Je pense que si je posais la question « êtes-vous transparentes ? » aux blogueuses, la majorité me répondrait que oui. Pourtant, je suis presque certaine que nous nous sommes éduquées mutuellement afin de coller aux tendances dans le but de… tout simplement plaire au plus grand monde.

Les blogueuses : fashion victims ? 

Je ne pointe pas seulement les blogueuses, mais tous les influenceurs ayant le vent en poupe. Youtube, Twitter, Instagram… Ah, Instagram ! C’est justement LE réseau social qui me fait complexer. Des photos tellement belles, tellement nettes, et tellement aseptisées. Parce que l’on sait qu’en ce moment, c’est tendance et que cela nous permettra d’attirer les likes. J’admets que j’ai voulu y succomber l’espace d’un instant avant de me rendre compte que mes tentatives de conformation à l’univers digital aboutissaient systématiquement à des échecs. D’abord parce que je n’ai pas ce talent de mise en scène mais aussi parce que, venant de moi, cela sonne faux.

Pour tout vous dire, je n’ai jamais testé Starbuck et je déteste le thé. Je n’ai pas succombé aux palettes Naked ou aux rouges à lèvres Mac. Toutes ces petites choses qui font que je ne me sens pas toujours légitime dans la blogosphère, pas toujours à ma place. Comme si une blogueuse se devait de boire systématiquement du thé, aller tous les week-ends à Disneyland ou collectionner les rouges à lèvres. En même temps, j’aime communiquer, avec vous, ce partage, c’est un peu ma drogue finalement.

Je pense qu’effectivement, beaucoup de personnes se lançant sur le web ressentent le besoin de se conformer à tous ces clichés. Parce qu’il existe un public. Ceci dit, nous nous retrouvons face à un cas de figure où ce marché tend à être saturé. Il suffit de regarder Instagram pour constater que de très nombreux feeds se ressemblent. Je pense que malheureusement, nous renions nos propres intérêts afin de coller aux exigences des abonnés. Pourtant, ces images mises en scène, irréelles nous éloignent de la vraie vie mais aussi de notre public. Une vie de rêve. C’est ce qu’on leur fait miroiter.

Se conformer pour une vie épanouie ? 

Mais cette vie de rêve n’est, comme son nom l’indique, que chimère. Lorsque j’écrivais ce fameux article, je voulais donner l’illusion que je n’étais que joie et bonheur alors qu’en réalité, j’étais dénuée d’émotions à ce moment-là, concentrée uniquement sur la rédaction d’un article. Je suis humaine et je vis des moments heureux et d’autres plus difficiles. Me conformer ne me permettra pas d’échapper aux réalités de la vie, du travail, de l’amour ou même de la mort. Me conformer ne me permettra pas d’être moi-même dans toute ma singularité, de vous faire savoir qui je suis vraiment.

Qui suis-je ? 

Je suis Julie, j’ai 24 ans. Je suis passionnée de musique et d’arts visuels depuis ma petite enfance. Contrairement à de nombreuses blogueuses, je n’aime pas cuisiner et je ne me maquille presque jamais. Je ne « lisse » pas les photos de moi. Je n’ai pas envie d’avoir l’air plus parfaite, de donner l’impression que j’ai une peau plus nette. Même si j’apprécie me maquiller, je ne voue aucun culte au maquillage. J’aime les produits de bonne qualité mais je ne ressens pas le besoin de me faire belle au quotidien. J’aime le bleu et le vert, je ne déteste pas le rose, mais je ne me reconnais pas dans cet univers girly. Je ne suis PAS girly et encore moins romantique. Et puis, j’en ai marre de voir du rose et des paillettes… Même si j’ai des similitudes avec les clichés de la blogosphère, je pense demeurer loin de tout ça. Et finalement, nous donnons aux lecteurs l’impression que nous sommes toutes semblables alors que dans le fond, nous sommes bel et bien différentes. Alors plutôt que de vouer un culte aux mouvements fashions du monde digital, vouons un culte à nos différences, nos spécificités et nos singularités.

Jouons-nous un rôle ? Peut-être que oui, malgré nous. Dans le but de plaire aux autres, et sans doute, surtout à soi-même. J’imagine aussi que notre image (à plus ou moins grande échelle) aura un impact sur les autres, et surtout sur les personnes extérieures à la blogosphère. Alors surveillons cette image. Pour ne pas créer chez l’autre un sentiment d’exclusion, mais surtout pour ne pas se perdre soi-même. 

Crédit photo : Creative Market

Rendez-vous sur Hellocoton !

52 Comments

  • crayons et chiffons 21 décembre 2016 at 10 h 27 min

    C’est vrai que ça fait poser des questions. Quand tu dis que la blogueuse doit aimer le thé et collectionner les rouges à lèvres, c’est un peu ce que je ressens quand je lis des blogs couture ou il faut utiliser les patrons de telle créatrice ou acheter ses tissus chez telle ou telle marque. Un peu adepte du « freestyle », j’ai toujours l’impression d’être transparente au milieu de quelques « superstars » qui affichent aussi leur vie parfaite (les enfants, le chat, le mari et la jolie maison).
    Déjà, merci d’aborder ces sujets parce que ça fait deux fois que beaucoup de personnes, je pense, se retrouvent dans tes questionnements, sans réellement oser en parler.

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 15 h 27 min

      Coucou !

      Merci à toi de me laisser ce petit message.
      J’avoue mal connaître l’univers des blogueuses « couture », mais avec ton commentaire, je me rends compte que tous les univers sont plus ou moins touchés… Quand j’étais petite, à l’école, je ressentais la même exclusion vis à vis de la mode. Quand je vois que ma photo la plus likée sur instagram est une photo de palettes de maquillage de marques très populaires, je trouve ça un peu dommage.

      En ce moment, je me remets beaucoup en question sur ma façon de bloguer, j’ai choisi de m’exprimer sur ces questionnements tout en ayant conscience que cela pouvait « mal se passer ».
      Comme tu le dis, beaucoup affichent leur vie « parfaite », mais je ne suis pas certaine que ce soit le reflet de leur vraie vie… Si cela peut « décomplexer » certaines personnes, tant mieux 🙂

      Reply
  • avintagegirltoday 21 décembre 2016 at 12 h 02 min

    Ton article est très intéressant et très bien écrit. Effectivement, j’ai le même ressenti que toi face à ces clichés de la blogosphère que les blogueuses semblent vouloir suivre pour plaire, etc. Je trouve dommage que certaines ne soient pas elles-mêmes. Cela dit, par rapport au rose, j’aime énormément cette couleur parce que je trouve que cela permet de voir la vie en rose dans la réalité.^^Je suis comme cela aussi dans la vraie vie.^^Par contre, je n’aimerais pas jouer un rôle, promouvoir des choses qui ne me ressemblent pas, etc. Je te rassure, je n’ai pas de palette Naked, etc. ^^Excellente journée à toi.

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 13 h 46 min

      Hello,

      Effectivement, quand j’ai commencé à bloguer, mes préoccupations étaient loin de celles du blogging « traditionnel ». Je constate que je me suis conformée sur certains points et cela me fait presque peur car je n’ai pas envie d’être un vulgaire « copié/collé ». Ceci dit, on a bien le droit d’avoir des centres d’intérêt similaires 🙂 Tu vois, j’adore Disney aussi, même si je n’en parle presque jamais !
      Il y a même certains articles que je m’interdis de publier, notamment des articles « coup de gueule » ! Parfois, j’ose grâce à mon côté un peu « rebelle », mais d’autres fois, je m’abstiens par peur de froisser et de ne pas rentrer dans le moule ! Mais de plus en plus, je tends à me dire « peu importe », nous sommes derrière un écran donc tant pis si nous ne sommes pas « assez » comme tout le monde.
      Merci pour ton commentaire et bonne journée 🙂

      Reply
  • The Stories Maker 21 décembre 2016 at 12 h 03 min

    Article tellement vrai, je suis d’accord avec toi 🙂

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 12 h 55 min

      Hello !

      Je te remercie pour ton retour 🙂

      Bises !

      Reply
  • CapricieuZe 21 décembre 2016 at 13 h 02 min

    Super article Julie et tellement vrai !
    Le pire c’est quand je vois toutes les nouvelles blogueuses qui sont prêtes à faire des crédit pour s’acheter toutes les dernières actus make up ou fringues. Ou encore celles qui s’achètent de la contrefaçon…
    Bisous
    CapricieuZe

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 15 h 42 min

      Coucou Miss !

      Je vois plein de jeunes blogueuses qui se ruinent pour acheter des marques de luxe ! Quand tu sais que le coût de revient d’un mascara Too Faced est de 3€, je trouve que ça ne vaut pas le coup de dépenser autant pour du marketing. C’est la même chose pour les jeunes filles de 15 ou 16 ans qui prennent pour modèle les grandes blogueuses…
      Quant à la contrefaçon, je ne peux pas concevoir de mettre sa santé en danger dans l’unique but d’avoir un produit qui ressemble à une grande marque !

      Reply
  • Christelle 21 décembre 2016 at 13 h 25 min

    Ton article me rappelle un article que j’avais posté sur blog concernant une coiffure que j’avais raté! J’avais vu pourtant des tutos, vidéos etc… mais au final j’avais loupé! J’ai quand même fait un article car non ce n’est pas toujours beau!
    Il n’y a pas de quoi être complexé par rapport à instagram. Les personnes qui te suivent et qui te « like » savent pourquoi elles le font.
    En tout cas ton article m’a fait sourire.
    Bisous
    Christelle de http://www.made-by-me23.com

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 15 h 02 min

      Coucou !

      Tu fais bien de parler de coiffure, justement, les cheveux et moi, ça fait 12 ! XD
      Je vais jeter un oeil à ce fameux article (si je le trouve).

      Bises !

      Reply
  • Jessica 21 décembre 2016 at 13 h 34 min

    Ce que tu écris est vrai pour beaucoup de blogeuse! Mais moi je ne suis pas comme ça, comme dans la vie, je me fou de ce que les gens pensent de moi… je reste moi même, je me cache pas mes émotions… quand j’ai quelques chose à dire, je le dis!
    Toute c’est blogeuse et instagrameuse qui sont tous pareil avec leur univers fake, qui ne sont pas naturel, je ne l’ai suis pas, je m’en tiens loin même! car ce qu’elle montre, une vie « parfaite » avec leur maquillage hors de prix, leur surconsommation à l’extrême… ne m’intéresse pas…

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 13 h 51 min

      Hello !

      Fort heureusement, certaines affirment totalement leur personnalité, mais il n’y en a pas tellement. Pour moi un blog est réussi non pas quand le visuel et les sujets abordés se conforment à 90% de la blogosphère mais plutôt quand j’arrive à me souvenir du nom du blog et de son univers !
      Quant à la surconsommation, ça me fait mal au coeur ! L’une de mes amies (une blogueuse aussi) est acheteuse compulsive et complètement manipulée par la blogosphère. Elle se ruine complètement et même si cela ne me regarde pas, j’admets m’inquiéter pour elle…

      Merci pour ton commentaire 🙂

      Bises

      Reply
  • Envies et Blabla 21 décembre 2016 at 17 h 43 min

    En plein dans le mille !! Pour nous vendre du rêve y a pas de soucis, et toi commun des mortels payes toi des complexes et des frustrations. Personne n’est parfait et complètement lisse. Pour celles qui attendent des blogueuses d’être des couvertures de magazines, pour mieux les critiquer au moindre écart, elles peuvent passer leur chemin.

    Reste toi même, c’est comme ça que je te préfère

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 19 h 11 min

      Elodiiiiie !

      En effet, je t’avoue que pendant quelques instants, notamment lors de l’arrivée de la marque Anastasia Beverly Hills chez Sephora, je voulais absolument l’un de ces rouges à lèvres. Mais je trouve ça beaucoup trop cher pour ce que c’est (surtout du makeup quoi, le truc le plus futile au monde…).
      Merci pour ton commentaire !

      Bisous

      Reply
  • Coco B. 21 décembre 2016 at 17 h 46 min

    Hello. Je trouve ton article très intéressant car il fait l’écho à une Conversation que j’ai eu sur le même sujet. Tu reflètes à peu de mots près ma pensée. Merci pour cet article. Je découvre ton blog et c’est une belle entrée en matière. À bientôt.

    #CocoB.
    http://www.cocob-59.com

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 19 h 21 min

      Coucou !

      Je suis ravie que cet article t’ait plus et qu’il t’ait permis de découvrir mon blog !
      Je m’en vais découvrir le tien 🙂

      Bisous

      Reply
  • Jennifer 21 décembre 2016 at 18 h 29 min

    Je suis d’accord sur beaucoup de point, j’ai souvent l’impression de voir les même choses sur youtube , instagram etc. C’est dommage !
    Article super intéressant

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 19 h 16 min

      Coucou !

      Avant, ce n’était pas le cas :/
      Je pense que les blogs ont pris tellement d’ampleur que les « nouvelles » ont voulu  »copier » les anciennes…
      Heureusement, certaines sortent du lot 🙂

      Bisous

      Reply
  • Livy 21 décembre 2016 at 20 h 35 min

    Mon commentaire risque de ne pas plaire, mais j’ai l’impression que tout ce que tu dis, c’est quand même vachement plus valable pour les blogueuses lifestyle/beauté/mode…. En pâtisserie ou en food, ce n’est pas du tout comme ça…. Enfin il y a d’autres trucs…

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 21 décembre 2016 at 22 h 31 min

      Hello !
      Tu as raison de t’exprimer 🙂
      J’avais tendance comme toi, à associer cela aux blogueuses mode/beauté/lifestyle. C’était sans doute le cas au début, mais apparemment cela s’étend de plus en plus (comme tous les effets de mode). Pour avoir discuté avec des blogueurs « culture » (notamment cinéma), il semblerait qu’ils connaissent également la même chose, de façon plus marginale car ils sont moins nombreux, mais c’est quand même le cas. Ils ont aussi leurs langues de vipère (mais ça, c’est un autre sujet). D’après l’une des personnes ayant commenté cet article, il en va de même pour les blogs créatifs du type « couture » (pourtant je ne l’aurais jamais cru).

      Merci pour ton commentaire 🙂 Bonne journée !

      Reply
  • Cindy 21 décembre 2016 at 23 h 44 min

    Coucou, je découvre ton blog via cet article très bien écrit. Pour être honnête j’ai l’impression d’être l’une des filles dont tu parles. J’aime le thé et je collectionne les rouges à lèvres. Mais pour autant je ne pense pas vouloir ressembler à toutes les influenceuses/blogueuses… je reste moi avec ma personnalité, ma façon d’écrire pas édulcorée et aborde des sujets qui m’intéressent sur mon blog, tout en partageant et discutant avec des filles qui ont des intérêts communs aux miens.
    Mais je comprends ce que tu veux dire… cela me fait penser à la palette Too Faced sortie en début d’année. J’avais l’impression que si tu ne l’avais pas tu n’étais pas une vraie « blogueuse beauté » (je n’aime pas ranger les blogs dans des catégories d’où les guillemets). Instagram avait été envahi de photos de cette palette. Mais je ne juge pas les personnes qui l’ont achetée. Chacun fait ce qu’il veut de son argent. J’espère simplement que ce n’était pas que par moutonisme.
    À bientôt
    Cindy

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 22 décembre 2016 at 0 h 35 min

      Hello !

      Le but n’est pas de pointer du doigt les beautystas ! Chacun a sa passion, je collectionne les boîtes en fer, pourquoi ne collectionnerais-tu pas les rouges à lèvres ?
      J’ai écrit cet article car je m’interroge, je ne veux pas dénoncer car je ne prétends pas détenir la vérité 🙂
      Je pense que tu parles de la palette Bon bons ? (bon sang, je la trouve horrible cette palette… mais ça reste mon avis). Et effectivement, tu as bien cerné mon idée. Le fait d’acheter, sans réel besoin, juste par mimétisme parce que c’est tendance. Et comme tu le dis, le fait de ne pas posséder le sésame remettra en question toute ta légitimité de blogueuse beauté (même si dans le fond, nous savons toutes les deux que c’est faux, évidemment). Ce sont souvent des produits chers et les blogs beautés influencent les plus jeunes. Je crains aussi qu’en mettant sans arrêt en valeur des produits hors de prix, nous créions une frustration chez les personnes qui ne peuvent l’obtenir. Comme tu dis, chacun fait ce qu’il veut de son argent, mais il n’empêche que cela m’inquiète quand même…
      Pendant plusieurs mois, j’ai voulu succomber à toutes ces tendances (notamment lors de l’arrivée d’Anastasia Beverly Hills chez Sephora), j’ai vraiment eu l’impression de me perdre et j’admets qu’il m’a fallu un temps pour revenir à la raison. Un long moment d’introspection !

      Merci d’avoir pris le temps de m’écrire, à bientôt !

      Reply
  • Audrey 22 décembre 2016 at 8 h 07 min

    J’avoue que lorsqu’on blogue, et surtout au début, on a surtout envie de plaire au plus grand nombre et c’est peut-être la raison pour laquelle nous ne sommes pas vraiment nous-même.
    Mais au final, je suis sûre que le fait d’avoir sa propre personnalité est encore ce qui parle le plus aux lectrices.
    On a chacune nos particularités et c’est ce qui plaît, je suis donc d’accord avec toi qu’il faut donc sortir du moule à blogueuse!!
    Bises et merci pour ce chouette article qui fait réfléchir.

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 22 décembre 2016 at 21 h 10 min

      Coucou !

      Effectivement, nous avons envie de nous conformer car c’est la norme. Le souci, c’est que je trouve ces blogs difficilement mémorisables dans la mesure où ils se ressemblent tous.
      Je pense aussi que certaines n’osent peut-être pas être totalement elles-mêmes, par pudeur sûrement. C’est un peu mon cas, j’évite d’en dévoiler trop sur moi-même.
      Mais en effet, je pense que les lecteurs préfèrent les blogueurs avec un univers bien à eux.

      Bises et merci à toi pour tes commentaires !

      Reply
  • Sophie Ogresse 22 décembre 2016 at 14 h 09 min

    Merci ce billet, c’est super intéressant. J’ai l’impression que la blogo parentale est un peu plus transparente à ce sujet dans les articles humeurs. Instagram par contre j’ai parfois l’impression qu’il y a deux écoles, et que mon compte détonne un peu 😉

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 22 décembre 2016 at 21 h 19 min

      Coucou Sophie,

      Instagram c’est vraiment LE lieu de toutes les frustrations pour moi xD
      Mon feed n’est pas aux normes, j’ai du mal à m’en tenir à la règle « n’avoir qu’UNE seule couleur comme ligne directrice ». J’ai abandonné cette idée. Ceci dit, les gens s’abonnent, j’en déduis que ce ne doit pas être si mal 🙂

      Bises

      Reply
  • Clémentine 22 décembre 2016 at 14 h 34 min

    Coucou,

    Je découvre ton blog par le biais de cet article.! Et il m’a beaucoup plus!
    Je trouve que ça permet d’aborder la raison d’existence des blog. Je pense que les objectifs peuvent être multiples, faire rêver peut en être un mais je pense que ça ne doit pas être le seul but. On crée un blog également pour partager, découvrir, faire découvrir, réfléchir… Et il faut l’assumer jusqu’au bout.

    Les grandes influenceuses ne déboursent pas un seul centime pour les produits qu’elles partagent notamment sur Insta. Elles sont un magazine féminin avec leur encart pub et je suis leur activités avec plaisir mais en étant tout à fait consciente de ça.
    Je trouve dommage que les autres blogueuses par mimétisme comme tu le dis, reproduisent les mêmes achats ( on en parle des montres DW?…) Comment un produit peut il se retrouver sur 50 000 feed insta?
    Un blog pour moi doit être personnel. S’il ressemble à 150 autres pour pouvoir coller aux modes des blog alors le principe même n’est pas respecté et il perd tout son intérêt. Autant acheter un bon Biba.

    Voilà c’était mon petit avis à mon échelle ^^ Mais je pense vraiment qu’il ne faut pas se mettre dans des carcans dans un domaine qui justement est censé nous permettre une pleine liberté d’expression. C’est quand même un outil dingue d’expression de soi, ce serait dommage par effet de mode de s’auto censurer.

    En tout cas c’est avec plaisir que je vais parcourir à présent ton blog 😉

    Bonne journée à toi! 🙂

    http://mesptitsbonbons.blogspot.fr/

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 22 décembre 2016 at 21 h 27 min

      Bonjour Clémentine,

      Ton commentaire est très intéressant.
      En effet, tu mets le doigt sur le problème.
      La question du mimétisme me pose problème et forcément,il faut admettre qu’il est tentant de faire la même chose ! Il y a quelques temps, j’ai consulté les commentaires facebook d’une Youtubeuse très populaire. Un certain nombre de ses abonnées lui reprochaient de ne plus être aussi « accessible ». J’entends par là qu’elles ne parvenaient plus à s’identifier à elle. Et j’imagine que pour certaines, cela doit être plutôt complexant.

      Merci encore pour avoir partagé ton avis !
      Belle journée/soirée !

      Reply
  • Melgane 22 décembre 2016 at 14 h 58 min

    Est-on totalement sincère sur le net ? Non. Est-on totalement sincère dans la vie ? Non.
    On ne peut pas être sincère sur le net parce qu’on ne l’est pas tout à fait non plus dans la vie matérielle, à vrai dire. Il arrive que l’on mente sur notre humeur comme tu disais, ou sur autre chose, que l’on cache des choses… parce que nous sommes humains, parce que nous n’avons pas envie que les autres nous posent des questions.
    Il y a donc le côté humain puis il y a le côté qui relève de la communication, le côté davantage bloguesque. C’est « mieux » ou du moins accepté comme tel si un article a un ton joyeux, ça fait « vendre » (alors qu’en fait je dirais que c’est mieux si l’article a un ton qui correspond à ta personne, par exemple moi je ne suis pas drôle, donc ça ne sert à rien que je cherche à faire rire dans mes articles, ça sonnerait immédiatement faux). Alors peut-être qu’effectivement on se conforme plus ou moins consciemment à quelque chose que l’on pense être demandé : la bonne copine toujours joyeuse à la vie parfaite. Je ne crois pas que l’on puisse dire que c’est « jouer un rôle » parce que je pense que cette expression est un peu trop forte, on en est pas non plus à s’inventer une vie, du moins pas dans l’exemple duquel tu pars ; ça relève plus d’une technique de communication : la joie, que d’un réel rôle, je crois.

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 23 décembre 2016 at 0 h 30 min

      Coucou !

      Ta réflexion est très intéressante. En effet, elle me permet d’avoir quelques éléments de réponse à mes questionnements. Car finalement, ce n’est pas tellement une dénonciation, mais bien une succession de questionnements. Je m’interroge sur ma légitimité dans cet univers, sur certaines frustrations de ne pas pouvoir atteindre ce niveau de perfection (quand on regarde Instagram, la plupart des photos sont si « parfaites »). Je ne me sens pas non plus légitime à parler makeup et encore moins mode. Et pourtant, j’avoue que toutes ces blogueuses, surtout les plus grosses, font fantasmer une vie idéale. Paradoxalement, je me cherche (pour ce qui est du blogging du moins). Quel est mon idéal à moi ? Et je suis à peu près certaine que je ne suis pas la seule blogueuse à vivre cette sorte de frustration. Cette frustration de ne pas être parfaite. Je ne veux pas être « comme » les autres, mais plutôt être à leur niveau (en termes de qualité j’entends) dans un tout autre domaine.

      Et mine de rien, si tu n’es pas drôle, figure-toi que tu m’as fait sourire quand même 🙂

      Reply
      • Melgane 23 décembre 2016 at 19 h 56 min

        Je ne sais pas si beaucoup de personnes éprouvent de la frustration à ne pas être parfait mais ce n’est pas mon cas. Je ne suis pas parfaite, donc je ne fais pas des choix parfaits, mes rares photos instagram ne sont pas parfaites et en fait je ne cherche même pas à ce qu’elles le soient. Je ne suis pas parfaite, donc l’orthographe de mes articles, même si j’y ai grande attention, n’est pas parfaite. Ma méthode pour les écrire n’est pas parfaite : souvent je cite mes cours d’Histoire mais je ne m’en souviens pas parfaitement (ben non, puisque je ne suis pas parfaite) alors, au lieu de chercher l’information, je dis que je ne suis pas sûre… Je crois que… je crois que déjà il y a une différence entre vouloir être « parfait » et vouloir faire du bon boulot, du boulot présentable et du boulot qui impressionne. Je pense que, de ce que tu me dis, tu ne cherches pas vraiment la perfection mais plutôt à te perfectionner dans la qualité de ton travail, et je crois que c’est une nuance importante parce qu’au fond les personnes qui cherchent vraiment la perfection et qui font tout pour l’atteindre est-ce que ce n’est pas le symptôme d’un problème ? Je veux dire… il y a des témoignages de perfectionnistes qui disent que, à force de vouloir faire toujours mieux, ils ne font jamais rien : donc ils ne sont pas contents. Et puis est-ce qu’à vouloir à tout prix être parfait ce n’est pas… comme si on pensait que, si on n’est pas parfait personne ne nous aimera ?
        J’espère que peu de blogueuses sont vraiment frustrées de voir toute cette « perfection » factice, ces vies parfaites factices qui sont en réalité des vies plates (en tout cas dans la manière qu’elles ont de présenter les choses, parce qu’une vie présentée comme parfaite et sans accroc ne n’est pas vraiment, c’est de la communication, de l’idéologie, si on veut, presque). Plate parce que… la fille parfaite qui marche parfaitement ne trébuchera jamais, et ne sourira jamais d’elle-même parce qu’elle a trébuché. La fille parfaite comprend toujours tout, entend toujours tout, donc il n’y aura jamais de quiproquo un peu drôles, de petits ratés. C’est plat. Et puis la fille parfaite, comme elle est parfaite, ne peut rien apprendre humainement. Ben non, puisqu’elle est parfaite.
        Donc pour finir ce commentaire dans lequel je suis partie un peu loin (pardon, c’était pas voulu au départ xD) je dirais que : cherche à t’améliorer mais ne cherche pas à être parfaite parce que la perfection c’est plat.
        Une fois, j’ai écrit dans un article « volet » à la place de « volley » et « mayo » à la place de « maillot ». Evidemment, une fille parfaite ne l’aurait pas fait. Pourtant je suis sûre que, par mon erreur d’inattention, j’ai fait sourire quelques lecteurs passés par-là avant que je corrige. Et puis je me suis faite sourire moi. Une fille parfaite ne peut pas faire ça. La perfection, c’est plat. CQFD.
        J’en écrirais peut-être un article, tien…

        Reply
        • Happy Swallow
          Happy Swallow 25 décembre 2016 at 21 h 20 min

          J’aime beaucoup ta manière de réfléchir (je suis un peu comme ça aussi, j’aime bien analyser). La perfection ne m’intéresse pas non plus, au contraire, je ne m’identifie pas à elle. Et puis, dans le cadre du blogging par exemple, je ne fais pas mon blog en fonction des autres, mais en fonction de moi. En lui, tout est perfectible mais je l’aime comme ça. Et j’imagine que les personnes qui me suivent l’aiment également comme il est.
          Effectivement, cela pourrait faire un sujet super intéressant ! Je te lirai bien en tout cas 🙂

          Reply
  • Gwen 22 décembre 2016 at 15 h 14 min

    C’est chouette d’ouvrir ton cœur comme ça. J’adore le thé, mais je crois que je ne le dis jamais ou presque sur les réseaux. Je ne me maquille quasiment jamais… Par contre j’adore cuisiner alors sur instagram je partage beaucoup ça c’est vrai. Je suis nulle aussi pour bien présenter, mes photos ne sont jamais très jolies. Un jour je devrais dézoomer autour de mon plat pour montrer le bordel autour car bien souvent c’est sur ma table basse ou… mon canapé !

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 22 décembre 2016 at 21 h 38 min

      Coucou Gwen !

      En fait, c’est une super idée que tu as ! Cela permettrait de montrer les coulisses des photos instagram !
      En tout cas, j’adore le principe lol

      Bises

      Reply
  • Belamae 22 décembre 2016 at 16 h 33 min

    Je me retrouve totalement dans ton article, je viens de commencer mon blog il y a un peu moins d’une semaine parce que j’avais envie de parler et surtout de faire découvrir mon univers qui est tout simple, mais qui sont mes vrais valeurs, je ne tente pas de vendre du rêve [ ma vie ne l’est pas, alors pourquoi faire semblant ? Bon à part ma grossesse qui est le gros point positif de ma vie hein 😉 ]

    Je pense qu’effectivement beaucoup trop de personne se lance pour gagner des abonnés et avoir un « succès » qu’ils ne trouvent pas forcément et non plus pour le plaisir de partager ce que nous aimons réellement et c’est bien triste!

    Après heureusement que tout le monde dans la blogosphère n’est pas comme ça ! N’allons pas faire une généralité n’est ce pas ?

    En tout cas bravo pour ton article !
    Je viens grâce à cet article de découvrir ton blog et je vais en profiter pour y faire un petit tour 🙂

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 23 décembre 2016 at 1 h 09 min

      Coucou !
      Tout d’abord, félicitations pour ta grossesse, je te souhaite beaucoup de bonheur ! Profites-en bien 🙂

      Heureusement, tout le monde n’est pas comme ça 🙂 Les quelques blogs que j’aime suivre au quotidien ont vraiment une identité qui leur est propre (parce que les autres, je ne peux pas les suivre, je les oublie).

      Je te remercie pour ton commentaire et à très vite !

      Bisous

      Reply
  • Happiness Maker 22 décembre 2016 at 23 h 56 min

    Ahah y’a vraiment des blogueuses qui aiment le thé, le rose, Disneyland et cie .. Moi ! Mais j’ai 35 ans, 2 enfants dont un avec un handicap et tu vois la blog est le seul endroit où je peux en mettre partout sans avoir peur de passer pour une mère indigne ou une folle ou encore une gamine alors que soit-disant je suis trop vieille. Certes il y a masse de personnes qui jouent avec leur identité mais je peux t’assurer qu’il y a aussi des personnes juste qui s’expriment librement et parlent de ce qu’elles aiment et tant mieux si ça colle à la tendance. Demain si la mode c’est le mojito bah …. tu me verras pas spécialement en parler car ce n’est pas trop mon truc. Ce que je j’essaie aussi de dire c’est qu’effectivement, on joue j’imagine parfois un rôle en quelque sorte en ne montrant que ce qu’on veut montrer (comme ce qui concerne ma vie privée je te le livre ici mais je vais pas aller le crier partout sur mon blog etc) pas parce que c’est surfait (en tout cas pour moi) mais parce qu’ici c’est MON terrain de jeu, celui où je suis le plus libre finalement … Après je sais très bien qu’on a pas tous la même façon d’appréhender les choses et oser t’affirmer en revendiquant tes goûts comme tu le fais est très bien, néanmoins, je pense pas qu’il soit utile pour exister comme on est de « ridiculiser » l’autre … Si y’en a qui sont faux et se montrent sous des jours qui ne sont pas les leurs, ne t’en fais pas, les masques tomberont bien vite ^^ En tout cas, fais de ta différence ta marque de fabrique et ta force, et sûrement pas ton talon d’achille. Bisousss

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 23 décembre 2016 at 1 h 02 min

      Coucou Manue !

      Trop vieille ! Je l’ai tellement entendue celle-là ! Je suis une grande adepte de jeux vidéos en tous genres et on m’a souvent dit que j’avais passé l’âge.
      Ton commentaire m’a vraiment émue et je comprends les raisons qui te poussent à bloguer.
      L’objectif de cet article n’est pas du tout d’attaquer ou ridiculiser les personnes qui aiment sincèrement toutes ces choses (ma pauvre maman est une grande fan de rose et grosse amatrice de thé, donc je ne me permettrais pas !), j’aborde plutôt les clichés (peut-être de façon un peu maladroite) qui peuvent accompagner les blogueuses et faire complexer certaines filles. Mais plutôt, l’image que cela véhicule auprès des personnes qui ne sont pas du milieu. Je n’attends pas qu’on me dise ici « tu as tout à fait raison », ou au contraire « tu as tord ». Je m’interroge sur les effets secondaires de cette image que l’on renvoie, et j’avoue que j’ai quelques craintes. J’attends donc des éléments de réponse, des points de vue et j’apprécie beaucoup le tien.
      Merci d’être passée par là ! Bisous

      Reply
  • LaetiConfetti 23 décembre 2016 at 13 h 12 min

    Super article ! Je viens à peine de commencer mon blog après des années à hésiter car j’avais peur de ne pas trouver ma place dans ce monde qui parait tout carré. J’adore le thé, j’adore cuisiner, mais ça depuis toute petite, alors j’espère juste ne pas me fondre dans la masse et ne pas tomber dans les clichés à mon tour !! Bonne fêtes !

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 25 décembre 2016 at 18 h 41 min

      Coucou !
      Tout d’abord, bienvenue dans la blogo 🙂
      L’essentiel est d’être soi-même, si tu as des points communs avec les clichés, tant mieux (ou tant pis, tout dépend du point de vue), mais il est peu probable que tu correspondes en tout point à la blogueuse par excellence.
      Je pense que le principal est de montrer qui tu es !
      Bises !

      Reply
  • The World Fémi'Nîmes 26 décembre 2016 at 14 h 51 min

    Je pense qu’il faut rester soi-même, ne pas jouer un rôle. Pour moi c’est le plus important. En faisant cela on se fourvoie!
    Je ne suis pas une blogueuse mode ou qui partage des tutos make up, même si j’adore ça. Je n’arrive pas à me mettre en avant sur mon blog, alors que mon blog c’est moi au final. Je suis quelqu’un d’assez réservée face aux inconnu(e)s!
    Donc, je préfère parler de choses qui me plaisent sans forcément me montrer pour me faire aimer.
    Peut-être que je changerai d’avis dans quelques jours, quelques mois ou voire pas du tout! Mais je reste fidèle à moi-même , j’écris comme je parle, je reste juste moi!

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 27 décembre 2016 at 0 h 21 min

      Coucou !
      Tu as bien raison. Comme toi, j’ai un peu de mal à me montrer, je le fais mais rarement.
      Tu sais, j’aime regarder des tutos coiffures et maquillages, surtout en vidéo ! Mais je n’en fais jamais, parce que les autres le font très bien pour moi :p Et puis, ce n’est pas non plus une passion pour moi. Je préfère parler de choses qui m’animent au quotidien.
      Ne change pas ! C’est ce qui fait que tes lecteurs t’aiment !

      Reply
  • Belugate 26 décembre 2016 at 21 h 30 min

    Wow, Merci beaucoup pour cet article ! Au début je me sentais un peu à part, ne parlant pas de thèmes populaires, mais le but d’un blog est justement de montrer sa propre personnalité. Et écrire sur les choses qu’on aime, dont on est passioné, au lieu de se conformer à ce que les autres font. J’apprécie ton honnêteté.

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 26 décembre 2016 at 22 h 38 min

      Coucou !
      Je suis tout à fait de ton avis 🙂
      Lors de l’ouverture de mon blog, j’avais des thématiques bien précises en tête. Malheureusement, à chaque fois que je les abordais, cela ne semblait pas intéresser. Si bien que je me suis conformée aux « critères » des lectrices mais je ne me faisais pas toujours plaisir en écrivant. Aujourd’hui c’est fini, et ma foi, tant pis si ça intéresse moins, au moins on s’éclate 🙂

      Reply
  • Emy Bertaux 28 décembre 2016 at 14 h 02 min

    C’est drôle j’ai failli écrire un article dans le même genre, et je n’ai pas réussi à trouver de fil conducteur, et puis je me suis demander quel intérêt, qu’est ce que ça pourrait changer, au final, les grosses blogueuses continueront à faire rêver certaines Instarameuse/baby blogueuse et les feeds continueront à se ressembler, je n’ai pas un blog pour faire de la pub à Naked ou quoi que ce soit, je veux seulement que mon blog me ressemble, avoir un petit public ne me gêne pas.

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 29 décembre 2016 at 10 h 50 min

      Coucou,

      Effectivement, cela ne changera rien aux pratiques des grosses blogueuses. Néanmoins, j’espère pouvoir permettre aux baby-blogueuses de ne plus culpabiliser ou remettre en question leur légitimité de blogueuses si elles ne possèdent pas toute cette poudre aux yeux 🙂

      Bises !

      Reply
  • Delahoyab 11 janvier 2017 at 22 h 28 min

    Je suis novice en matière de blogging comme je viens de commencer et c’est une question que je me pose réellement. Très bel article

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 11 janvier 2017 at 23 h 10 min

      Coucou miss !

      Je pense que l’essentiel est de véritablement rester soi-même ! C’est ce que l’on sait faire de mieux 🙂
      Bises et bienvenue dans la blogo 🙂

      Reply
  • Alexia 20 janvier 2017 at 8 h 00 min

    Coucou !
    Il est bien ton article ! Pour ma part, sur le blogging, je me cherche encore. Comme tu dis les photos qui sont le plus liker c’est des marques de maquillages « de luxes » et compagnie.. Je vois aussi que la mode marchent bien mais aussi les assiettes bien faite. Je pense que cette mode de montrer tout le côté jolie de la vie est le fil conducteur dans la blogo mais aussi sur Instagram ET SURTOUT sur instagram. Mais il faut savoir rester soit même et tout en sachant se démarquer. C’est ça le plus important dans la blogo et sur insta.

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 20 janvier 2017 at 13 h 53 min

      Hello !

      Effectivement, ce qui est le plus aimé sur les réseaux sociaux, ce sont les photos parfaites !
      Et je ne me reconnais absolument pas dans cette perfection. Parfois, cela me fait complexer, effectivement.
      Je pense qu’il vaut mieux être soi-même et proposer des photos imparfaites plutôt que de vouloir imiter cette perfection et perdre de vue ce que l’on aime vraiment.

      Bisous !

      Reply
  • Maëlle 4 avril 2017 at 10 h 59 min

    Bonjour,

    Je tombe sur votre article totalement par hasard et je le trouve tellement vrai ! Je ne blogue pas personnellement mais je suis assez active sur Instagram; et le constat est le même : les comptes se ressemblent tous, il m’arrive de confondre les personnes tellement leur style de photo (et de vie) est similaire ! Je lance une petite boutique sur Etsy et il est vraiment difficile de se faire une place parmi tous ces comptes et surtout de cultiver ses différences pour en faire un atout. La tentation de la facilité est bien présente !
    Merci pour cet article je vais de ce pas faire un tour sur le blog 😉 ! Bonne journée !

    Reply
    • Happy Swallow
      Happy Swallow 4 avril 2017 at 12 h 32 min

      Hello !

      Je te remercie pour ton commentaire !
      Effectivement, on a tendance à vouloir tomber dans la facilité car c’est plus facile de faire comme tout le monde… Les idées sont déjà là, il ne reste plus qu’à les exécuter ^^
      Je te souhaite une longue vie à ta boutique Etsy, j’espère que tu trouveras ta place 🙂

      Reply

Laisser un commentaire